De : HERRERA Carlos Miguel
Collections : Autres collections, Nomos & Normes
ISBN : 978-2-84174-606-4
Année : 2012
Nombre de pages : 200
Prix : 21 €

Sous la direction de Carlos Miguel Herrera et Arnaud Le Pillouer

Si l’intérêt pour l’histoire constitutionnelle occupe une place particulière en France, le débat sur sa méthodologie semble, en revanche, accuser quelques retards par rapport à d’autres cultures juridiques européennes. Ce livre a pour ambition d’examiner la question de la méthodologie de l’histoire constitutionnelle. Il s’agit moins de parvenir à identifier une bonne méthodologie (entreprise aussi dérisoire que vaine), que de comparer les expériences méthodologiques de plusieurs chercheurs – s’étant spécialisés dans cette matière, mais venant en tout cas d’horizons théoriques, géographiques, et même générationnels divers. Il nous a en effet semblé qu’une telle confrontation pourrait donner lieu à de fructueuses discussions relativement aux enjeux contemporains de l’histoire constitutionnelle.

Les auteurs

Denis Baranger, professeur à l’Université Panthéon-Assas (Paris II), membre de l’Institut Universitaire de France.
Pietro Costa, professeur à l’Università degli Studi di Firenze.
Jon Elster, professeur émérite au Collège de France, professeur à Columbia University.
Carlos Miguel Herrera, professeur à l’Université de Cergy-Pontoise, membre honoraire de l’Institut universitaire de France.
Jacky Hummel, professeur à l’Univesité de Rennes 2.
Arnaud Le Pillouer, maître de conférences à l’Université de Cergy-Pontoise.
François Saint Bonnet, professeur à l’Université Panthéon-Assas, Paris II.
Michel Troper, professeur émerite à l’Université de Paris Ouest (Nanterre-La Défense), membre honoraire de l’Institut universitaire de France.
Joaquín Varela Suanzes-Carpegna, professeur à l’Universidad de Oviedo.