De : MABLY Gabriel Bonnot de
Collections : Histoire, Le sens de l’histoire
ISBN : 978-2-84174-449-7
Année : 2008
Nombre de pages : 386
Prix : 31 €

Introduction et notes de Marc Belissa.

La question de la République et du républicanisme à l’époque moderne est au centre de nombreux travaux depuis une trentaine d’années. Les interrogations actuelles sur ce qu’il est convenu d’appeler la « crise de la démocratie » ne sont sans doute pas étrangères à cet intérêt renouvelé.
La République et le républicanisme ne sont pas au XVIIIe siècle seulement des « traditions » issues de la philosophie antique ou de celle de l’Italie de la Renaissance. Il existe en Europe un certain nombre d’États républicains dont l’expérience pratique contribue à former la pensée politique des Lumières. Parmi ceux-ci, la Pologne est l’enjeu d’un débat important sur la question de la modernité du républicanisme.
Les deux plus importantes contributions à ce débat ont été celles de Jean-Jacques Rousseau et de Gabriel Bonnot de Mably, tous deux sollicités par les envoyés des « patriotes » polonais en France afin de donner leur avis sur les réformes nécessaires pour sauver la république polonaise.
Si le texte des Considérations sur le gouvernement de Pologne de Rousseau (1771) est bien connu, Du gouvernement et des Loix de Pologne (1770-1771) de Mably l’est beaucoup moins. Pourtant le texte de Rousseau est largement inintelligible sans la connaissance de celui de Mably auquel il répond. Ces deux textes s’insèrent par ailleurs dans une discussion beaucoup plus large qui commence au début des années 1760 et s’achève vers 1780 et qui fait de l’histoire de la Pologne un élément important de la réflexion politique des Lumières.

Gabriel Bonnot de Mably (1709-1785) est l’un des philosophes les plus importants du XVIIIe siècle. Considéré en son temps comme l’égal de Rousseau, il exerce une grande influence parmi les penseurs des Lumières et pendant la Révolution française. Critique de « l’économisme » et du « despotisme légal » des physiocrates, penseur du républicanisme antique et moderne, théoricien des relations entre les peuples, défenseur de la « politique morale », Mably construit une œuvre philosophique multiforme à redécouvrir pour repenser la politique en ce début de XXIe siècle.

Marc Belissa est maître de conférences à l’Université de Paris X Nanterre, il a participé à de nombreux ouvrages collectifs sur l’histoire du XVIIIe siècle et de la Révolution française. Il a publié Fraternité Universelle et Intérêt National, 1713-1795. Les cosmopolitiques du droit des gens, Paris, Kimé, 1998 et Repenser l’ordre européen 1795-1802. De la société des rois aux droits des nations, Paris, Kimé, 2006. Il a également proposé une nouvelle édition annotée des Principes des négociations pour servir d’introduction au Droit Public de l’Europe de Mably chez le même éditeur en 2001.