De : CLAVARON Yves
Collections : Détours littéraires, Littérature
ISBN : 978-2-84174-632-3
Année : 2013
Nombre de pages : 140
Prix : 16 €

Edward Wadie Said (1935-2003), américain d’origine palestinienne, fut l’un des intellectuels les plus en vue de la fin du vingtième siècle : professeur de littérature anglaise et comparée à Columbia University, ardent défenseur de la cause palestinienne et fondateur (malgré lui) d’une nouvelle méthodologie issue de la mouvance des cultural studies, les études postcoloniales. Said est l’auteur d’une importante série de travaux couronnée par un titre-phare, L’Orientalisme, qui a profondément révolutionné l’approche des relations (notamment de pouvoir) entre Occident et Orient, tout en soulevant des polémiques parfois violentes.

L’Intifada de la culture est la première monographie en français consacrée à Edward Said, dix ans après sa mort. L’ouvrage se veut synthétique et propose plusieurs parcours dans l’œuvre d’un auteur qui a toujours revendiqué une action dans la Cité des hommes, sans cesser de réfléchir sur l’épistémologie des différents champs du savoir. L’Intifada de la culture tente de retracer la trajectoire originale d’un intellectuel éclectique, un migrant intercontinental pris entre son appartenance à l’institution occidentale et une posture d’insurrection, qui inscrit sa réflexion et sa manière d’être au monde dans une perspective résolument politique, mais ouverte à tous les sujets.

Yves Clavaron est professeur de littérature générale et comparée à l’Université Jean Monnet de Saint-Étienne. Ses travaux portent sur la francophonie et les littératures postcoloniales (Poétique du roman postcolonial, Publications Université de Saint-Étienne, 2011).