De : RIBON Michel
Collections : Art, Esthétiques
ISBN : 978-2-84174-172-9
Année : 1999
Nombre de pages : 288
Prix : 26 €

D’où vient ce charme esthétique de la catastrophe et, bien plus encore, de ses représentations et de ses récits ? Un charme auquel nous cédons, comme jadis l’ont fait, dans une sorte de colère et de vertige esthétisés, les dieux et leurs prophètes, en tout temps et en tous lieux. L’art, dans son histoire, n’a cessé de jouer sur ces deux registres articulés de la chute catastrophique : la répulsion et l’attraction. Dès qu’elle est décrite ou peinte, l’horreur-répulsion se fait horreur-attraction; notre effroi devient délice esthétiquement et existentiellement pour revêtir une dimension de sublimité.

Ancien élève de l’E.N.S. de Saint-Cloud, agrégé de philosophie à Aix-en-Provence, puis au lycée français et à la faculté française de Beyrouth. Ancien résistant et déporté, il a publié Le Passage à niveau (Ed. Alain Moreau, 1972), L’Art et la nature (Ed. Hatier, 1988), Archipel de la laideur, essai sur l’art et la laideur, (Ed. Kimé, 1995).