De : SCHMITT Carl
Collections : Philosophie, Philosophie politique
ISBN : 978-2-84174-104-4
Année : 1997
Nombre de pages : 128
Prix : 16 €

Carl Schmitt (1888-1985) est surtout connu en France pour avoir produit deux nouveaux concepts du politique et de la théologie politique. Le concours qu’il apporta au régime nazi est moins souvent évoqué. On présente ici l’un des textes (inédit) majeurs par lesquels il a congédié la constitution de Weimar et théorisé l’ordre nouveau national-socialiste. L’opposition de l’ami et de l’ennemi est éclairée ici par celle du camarade du peuple et de l’ennemi de la race. Carl Schmitt élabore une doctrine de l’ordre concret qui trouve dans le principe du Führer son centre de décision. Contrairement à Hegel qui pensait l’homme comme « personne universelle », Carl Schmitt fait de la réalité du peuple allemand la seule source de légitimité des lois. L’actualité de ce texte nous invite à penser les dangers et les ressources d’une conception de l’Etat qui prétend s’affranchir des normes morales universelles.

Présentation et traduction d’Agnès Pilleul