De : BERGEN Véronique
Collections : Bifurcations, Philosophie
ISBN : 978-2-84174-759-7
Année : 2016
Nombre de pages : 108
Prix : 14 €

Rien de plus diffracté que le concept de fétichisme qui se rapporte au registre religieux, à l’échange des marchandises, au continent du désir et de l’érotisme.
Cet essai entend rompre avec la capture anti-fétichiste du fétichisme qui a été hégémonique de Hegel à Marx et Freud. Il s’agit d’analyser les fétichismes en les émancipant de la valence de croyance illusoire, d’aliénation, de perversion qui leur a été apposée.
Pour explorer les univers fétichistes, l’on partira d’une part de la schizo-analyse de Deleuze et Guattari et d’autre part d’une approche pragmatique ancrée dans les discours tenus par les acteurs de la scène fétichiste.
Quelles sont les spécificités de l’objet fétiche, sa logique, son économie ? Qu’en est-il de ses liens avec le corps, le désir, la loi, le temps, la perte ? Quels modes de subjectivation, quelles formes d’activisme politique, de libération des normes les néo-fétichismes permettent-ils ? Autant de questions qui se verront déroulées. Il n’y a pas d’anti-fétichisme qui ne soit un fétichisme.

Philosophe, romancière et poète, Véronique Bergen est entre autres l’auteur d’essais sur Deleuze, Sartre, la philosophie contemporaine, de fictions (Marilyn, naissance année zéro, Le Cri de la poupée). Elle collabore à diverses revues et est membre du comité de rédaction de la revue Lignes.