De : BELISSA Marc
Collections : Histoire, Le sens de l’histoire
ISBN : 978-2-84174-107-9
Année : 1998
Nombre de pages : 480
Prix : 38 €

Préface de Domenico Losurdo

Les hommes des Lumières s’interrogent sur l’aptitude de l’humanité à la paix, ainsi que sur les moyens de construire une société civile des nations dans laquelle la réciprocité du droit des peuples serait garantie. Comment penser les droits des hommes et ceux des nations? Les révolutionnaires du XVIIe siècle se sont emparés du droit des gens pour transformer les rapports existants entre les états et les nations. L’auteur renouvelle la problématique de la politique extérieure de la Révolution française en mettant en lumière les théories politiques et juridiques qui sous-tendaient les décisions diplomatiques. Une démarche d’une étonnante actualité en cette fin de XXe siècle où le modèle de la société internationale et celui de l’Etat-Nation sont en crise et où la nature des relations entre les peuples est au cœur des interrogations politiques.

Marc BELISSA est maître de conférences habilité en histoire moderne à Paris X Nanterre. Il a participé à de nombreux ouvrages collectifs sur les idées politiques et les relations internationales au XVIIIe siècle et a publié Fraternité Universelle et Intérêt National, 1713-1795. Les cosmopolitiques du droit des gens, Paris, Kimé, 1998, ainsi qu’une nouvelle édition des Principes des Négociations de Mably en 2001.