De : LANGLOIS Charles-Victor
Collections : Histoire, Le sens de l’histoire
ISBN : 978-2-908212-35-8
Année : 1992
Nombre de pages : 288
Prix : 26 €

Préface de Madeleine Rebérioux

Un livre célèbre et peu lu, épuisé depuis longtemps. Considéré comme la Bible de l’histoire « positiviste », et de « l’école du fait », mais qui parfois en remontre aux « nouveaux historiens » d’hier et d’aujourd’hui pour ce qui est de l’importance reconnue à la théorie, et même à la « philosophie de l’histoire ». Un petit chef-d’œuvre rationaliste, un manuel de traitement critique des sources, indispensables à une époque, la nôtre, qui est celle de l’inflation documentaire et des mystères historiques irrésolus, des approximations et mises en condition médiatiques, des révisions les plus absurdes.

Charles-Victor Langlois, immense érudit, est spécialisé dans les chartes médiévales.

Charles Seignobos, passionné d’histoire contemporaine et d’épistémologie, historien engagé, a accueilli près de lui à la Revue Historique, des « jeunes gens en colère » nommés Charles-André Julien, Fernand Braudel.

Madeleine Rebérioux est historienne de la France contemporaine, professeur émérite des Universités, Présidente de la Ligue des Droits de l’Homme.