De : BREZIS David
Collections : Collège International de Philosophie, Philosophie
ISBN : 2-84174-335-7
Année : 2004
Nombre de pages : 144
Prix : 17 €

Dans le fragment  » le Tranquille Désespoir « , Kierkegaard dépeint son face-à-face avec le père comme un vertigineux rapport d’identification mimétique à l’Autre. A partir de là, se laisse analyser à divers niveaux la constitution en miroir de la subjectivité kierkegaardienne: d’abord, dans la pensée même du danois, dont elle éclaire en profondeur les présupposés; ensuite, dans la relation complexe qui l’unit à deux penseurs clés de la modernité, Hegel et Heidegger. Si la scène spéculaire entre père et fils reproduit en quelque manière le paradigme spéculatif d’un sujet structuré comme puissance de réflexion ou de retour sur soi, elle ne manque pas en même temps de s’en écarter, de briser, brouiller, obscurcir le pur miroir en lequel prétend se réfléchir l’Esprit hégélien