De : ADORNO Francesco Paolo
Collections : Philosophie, Philosophie, épistémologie
ISBN : 978-2-84174-505-0
Année : 2010
Nombre de pages : 180
Prix : 20 €

La pensée de Pascal et des Messieurs de Port-Royal représente un moment particulièrement aigu dans l’histoire des conflits entre pouvoir religieux et pouvoir politique. Sur le plan de l’existence quotidienne, la théologie janséniste se traduit dans des pratiques de contrôle du corps social et du corps individuel alternatives à celles mises en place par le pouvoir politique. Ainsi la théologie et l’éthique de Port-Royal mènent jusqu’au bout, et de manière exemplaire pour l’ensemble des religions monothéistes, les contradictions qui déchirent la communauté religieuse qui se fait institution, toujours suspendue entre pastoral de l’âme et contrôle du corps. Autrement dit, dans le conflit entre jansénisme et société civile se propose la question de l’appartenance de l’individu : on est d’abord fidèles et puis citoyens ? Ce sont les croyances religieuses qui priment sur les valeurs sociales ? Ou bien le domaine de la religion est essentiellement privé et l’espace public est gouverné par d’autres principes ? Ce sont des questions d’une grande actualité que cet ouvrage discute par le biais d’un retour à un des moments décisifs de la construction du rapport entre religion et politique des civilisations européennes.

Francesco Paolo Adorno est professeur de philosophie morale à l’Université de Salerne (Italie). Il a publié des essais sur Pascal, Arnauld, Condorcet, Foucault. Il prépare un ouvrage sur la biopolitique au XXe siècle.