De : JARCZYK Gwendoline
Collections : Philosophie, Philosophie, épistémologie
ISBN : 978-2-84174-333-0
Année : 2004
Nombre de pages : 352
Prix : 29 €

La « réflexion » désigne habituellement la faculté que possède l’esprit de se replier sur lui-même pour examiner de façon attentive les tenants et les aboutissants de ses connaissances, pour les ordonner, les rectifier s’il est besoin, sans se laisser dominer par la première impression. Pour le philosophe Hegel (1770-1831), la réflexion n’a pas cette connotation psychologique, mais est à entendre comme le mouvement logique par lequel la réalité se reprend elle-même dans son immédiateté première pour se dire en vérité, comme unité d’une intériorité essentielle et d’une extériorité inhérente à sa position dans le langage où elle trouve son effectivité.

Postface de Pierre-Jean Labarrière.

G. Jarczyk spécialiste de Hegel a publié : Eloge des libertés. Desclée de Brouwer 1990, Science de la logique. Hegel. Ellipses 1998, Le négatif ou l’écriture de l’autre dans la logique de Hegel. Ellipses 1999, Le Mal défiguré. Etude sur la pensée de Hegel. Ellipses 2000, et également de nombreux ouvrages en collaboration avec P.-J. Labarrière.