De : HILSUM Mireille
Collections : Les cahiers de Marge, Littérature
ISBN : 978-2-84174-422-0
Année : 2007
Nombre de pages : 224
Prix : 25 €

Le champ de la relecture côtoie celui, mieux défini, de la réécriture. Nombre d’auteurs se relisent, sans se récrire ni se commenter. Tacitement par l’image ou la mise en scène. Tardivement par des moyens moins laconiques.
Analyser l’ensemble de ces gestes du XVIIIe au XXe, c’est s’intéresser au rapport de soi à l’autre qu’on fut, à la conversion masquée ou proclamée, au reniement tacite ou non, au deuil ou à son impossibilité. C’est aussi dégager des constantes : homme de dos, l’auteur relecteur est volontiers diariste ou autobiographe, tourné vers son passé et celui de son œuvre, il se relit de plus en plus à l’approche de la mort, construit rarement un seul tombeau, peaufine son testament d’œuvres ultimes en préfaces préposthumes. Le tome 1 propose au fil du volume une définition de la relecture, le tome 2 en esquisse une histoire au XXe siècle.