De : HILSUM Mireille
Collections : Les cahiers de Marge, Littérature
ISBN : 978-2-84174-423-7
Année : 2007
Nombre de pages : 304
Prix : 26 €

Le premier volume a défini en propre la relecture du XVIIIe au XXe siècles. Prise entre hier et demain, entre la tentation de refaire et le risque de défaire, la relecture est une forme de retour sur l’œuvre publiée. Les modalités en sont nombreuses. Le premier volume a privilégié la relecture par les mots, que l’écriture soit ou non de l’ordre de la glose. Le second s’ouvre à l’édition, au rôle nouveau des éditeurs et des directeurs de collections. Aux gestes de l’auteur quand il se transforme, le temps d’une anthologie ou de la conception d’une œuvre complète, en co-éditeur de son œuvre. Aux enjeux modernes de telles entreprises. Aux livres brisés, morcelés des années 70.
Le XXe siècle est celui des catastrophes et des révisions déchirantes, parfois accomplies dans le silence et la censure. Les relectures téléologiques se raréfient, la nécessité de l’oubli aussi. Alors qu’une commune exigence éthique interdit aux poètes présents dans ce volume toute forme de révision, la relecture de la prose quitte les marges ou les seuils, elle gagne voire mine l’œuvre elle-même, sans cesse reprise, revue, retouchée.