De : CASTILLO Monique
Collections : Philosophie, Philosophie en cours
ISBN : 978-2-84174-416-9
Année : 2007
Nombre de pages : 288
Prix : 27 €

Quand le mot « culture » comprend les traditions, les modes de vie et les mémoires comme des valeurs plutôt que comme des faits, il s’y attache une responsabilité spécifique : celle de leur présentation ou langage public de leur communicabilité. Il est assurément naïf de croire qu’un nationalisme esthétique pourrait prendre la place du nationalisme belliciste, alors que le contenu sensible et affectif des identifications communautaires contribue, au contraire, à nourrir les ressentiments et les haines qui bellicisent les relations politiques. Toutefois la distinction faite par la philosophie critique entre le schème et le symbole, c’est-à-dire entre le conditionnement et l’inspiration, tient en réserve un type d’action culturelle qui serait en mesure de conférer aux langages des cultures une légitimité relationnelle universelle, à l’opposé des schématismes qui jouent la lettre d’une identité contre l’esprit d’une culture.

Monique Castillo, professeur à l’Université de Paris XII, a publié divers travaux sur la philosophie kantienne (Kant, L’invention critique, Vrin, 2000, L’Europe de Kant, Privat, 2001) et sur la philosophie politique (La citoyenneté en question, Ellipses, 2002, Morale et politique des droits de l’homme, Olms, 2003, Connaître la guerre et penser la paix, Kimé, 2005).