De : BELISSA Marc
Collections : Histoire, Le sens de l’histoire
ISBN : 978-2-84174-524-1
Année : 2010
Nombre de pages : 224
Prix : 22 €

Réprésentations et débats autour de la Russie dans la France du XVIIIe siècle

Le XVIIIe siècle est un moment crucial de la construction de l’idée d’Europe. Les hommes des Lumières s’interrogent sur ses limites géographiques, politiques, culturelles. Cette réflexion implique une discussion sur ses marges, ses frontières, sur le non-européen ou le presque européen,. Or, parmi ces terres de confins, l’empire de Russie émerge comme puissance au début du XVIIIe siècle. L’étonnement des contemporains devant ce phénomène s’intègre dans les débats sur ce qu’est l’Europe. L’intérêt des Lumières pour la Russie ne relève donc pas seulement d’un goût pour les immensités enneigées ou des bulbes des cathédrales de Moscou. Il pose des questions sur ce qui définit l’Europe sur ses marges : ses bornes, sa population, ses mœurs, ses lois, ses régimes politiques, son histoire, son développement économique, sa « civilisation » opposée à la « barbarie » ou à la « sauvagerie »…

Marc BELISSA est maître de conférences habilité en histoire moderne à Paris X Nanterre. Il a participé à de nombreux ouvrages collectifs sur les idées politiques et les relations internationales au XVIIIe siècle et a publié Fraternité Universelle et Intérêt National, 1713-1795. Les cosmopolitiques du droit des gens, Paris, Kimé, 1998, ainsi qu’une nouvelle édition des Principes des Négociations de Mably en 2001.