De : TORT Patrick
Collections : Philosophie, Philosophie, épistémologie
ISBN : 978-2-84174-284-9
Année : 2002
Nombre de pages : 144
Prix : 16 €

Pour avoir été trop longtemps attendue, la prise de parole publique de Darwin sur l’homme et les sociétés humaines en 1871 n’a pas été entendue. Submergée lors de sa parution par les différentes sociologies biologiques inspirées par la seule Origine des espèces et le concept central de sélection éliminatoire, l’anthropologie de Darwin n’a été révélée dans son caractère inattendu qu’au début des années 1980. Elle établit en effet que par la voie d’une sélection accentuée des instincts sociaux et des capacités rationnelles, l’évolution humaine sélectionne la civilisation, qui s’oppose à la sélection naturelle. Auteur d’une profonde transformation des études darwiniennes, Patrick Tort résume ici, en cinq entretiens de synthèse, vingt années d’une explication qui retisse dialectiquement, sur des bases évolutives, le lien et les distinctions à réinstruire entre science et idéologie, sciences biologiques et sciences humaines, histoire des sciences et épistémologie, matérialisme et morale, nature et civilisation.

Patrick Tort, philosophe, linguiste, épistémologue, historien des sciences biologiques et humaines, est l’auteur d’une quarantaine de livres. Lauréat de l’Académie des Sciences pour son Dictionnaire du darwinisme et de l’évolution, Prix Philip Morris 2000 pour l’Histoire des Sciences.