De : VALDINOCI Serge
Collections : Bibliothèque de non-philosophie, Philosophie
ISBN : 978-2-84174-041-2
Année : 1996
Nombre de pages : 390
Prix : 32 €

L’ouvrage de serge Valdinoci procède de deux constatations majeures : – la lente mais indéfectible déchéance du Corpus initialement Grec de la pensée en Europe. Les philosophes du XXe siècle ne font que signer cette déconstruction. – Le fait que les sciences fortes, au-delà de leur méthodologies ustensilitaires, accomplissent un véritable itinéraire méthodique. Elles procèdent chacune de la mise en abîme de la position philosophique correspondante et se développent jusqu’à ce qui est impensable pour une pensée-Kosmos : la détermination positive du chaos. Dans ces conditions, l’auteur œuvre : – dans le projet général de reconstituer un corpus hiérarchique – dans le souci affirmé de la méthode. L’europanalyse méthodique commence alors par invalider toute résurrection métaphilosophique de l’anarchie de pensée. Puis elle se propose un cheminement autonome dans l’inconnu. L’itinéraire interne des sciences fortes est aussi réinventé. Ce livre s’adresse à tous ceux qui s’emploient à la difficile nécessité d’inventer dans l’inconnu : constructeurs de connaissances futures, thérapeutes, décideurs. Il ouvre à la civilisation neuve dans laquelle nous sommes déjà.

Serge Valdinoci a publié : 1) Les fondements de la phénoménologie husserlienne (Nijhoff), 2) Le principe d’existence, un devenir psychiatrique de la phénoménologie de Husserl (Nijhoff), 3) Introduction dans l’europanalyse (Aubier), 4) Vers une méthode d’europanalyse ( L’Harmattan).