De : MESNARD Philippe
Collections : Histoire, Histoire & Mémoire
ISBN : 978-2-84174-516-6
Année : 2010
Nombre de pages : 258
Prix : 25 €

Le concept de « zone grise » a été élaboré et formulé par Primo Levi, notamment dans son ouvrage fondamental, Les naufragés et Les rescapés. La notion désigne en tout premier lieu la zone d’ombre qui sépare les bourreaux des victimes dans les camps nazis. Mais au-delà de cette application, Primo Levi a tenu à préciser que cette notion pouvait être appliquée de façon plus générale aussi bien aux diverses sociétés sous des régimes d’oppression dictatoriale ou totalitaire qu’au niveau des sociétés modernes fortement hiérarchisées.
Ce recueil vise à clarifier dans une perspective historique et sociologique le champ de pertinence de cette notion par l’examen des situations concrètes. Il pose aussi la question de la possibilité d’une pédagogie à partir de l’enseignement de la zone grise.

Sous la direction de Philippe Mesnard et Yannis Thanassekos.