De : GAUTHIER-MUZELLEC Marie-Hélène
Collections : Philosophie, Philosophie, épistémologie
ISBN : 978-2-84174-067-6
Année : 1996
Nombre de pages : 448
Prix : 36,50 €

La Métaphysique d’Aristote est l’expression d’une métaphysique de l’inachèvement, mais une structure commune peut être définie, qui repose sur un recentrement des significations multiples de l’être autour d’une instance privilégiée. L’interprétation proposée ici dérive de la volonté de donner son sens à l’application répétée de cette opération de recentrement, à la substance sensible et, en elle, à l’ensemble des phénomènes regroupés autour de l’unicité fondatrice de la sensation. L’unité psychosomatique permet le déploiement d’une métaphysique dont l’achèvement doit être mesuré par sa capacité à rendre compte de l’intégralité du réel écarté par le recentrement. Une autre source d’inachèvement surgit éventuellement.

Marie-Hélène Gauthier-Muzellec, ancienne élève de l’Ecole Normale Supérieure de Fontenay-aux-Roses, agrégée de philosophie, est maître de conférences à l’Université de Picardie – Jules Verne (Amiens).