De : POLITIS Hélène
Collections : Philosophie, Philosophie, épistémologie
ISBN : 978-2-84174-295-4
Année : 2005
Nombre de pages : 280
Prix : 25 €

A quoi ce titre fait-il penser ? A la thèse que Soren Kierkegaard (1813-1855) soutint et publia en 1841 à Copenhague, Le concept d’ironie constamment rapporté à Socrate. Mais ce télescopage des énoncés, loin d’être un pur jeu de mots, indique une direction. Car Le concept d’ironie est le creuset où s’élabore la riche et belle conceptualité kierkegaardienne, ancrée dans l’histoire de la philosophie et respectueuse de la pensée, y compris lorsque celle-ci travaille à dénoncer certains égarements spéculatifs. C’est ici qu’intervient l’ironie (pas n’importe laquelle, mais celle qu’inventa Socrate, celle qui radicalise le questionnement au point de mettre en question le questionneur lui-même), non pour ruiner la quête du sens, mais pour inviter l’enquêteur à s’orienter autrement. Encore faut-il, pour y parvenir, de solides repères culturels.

Postface de Bernard Bourgeois

Philosophe et historienne de la philosophie, Hélène Politis est spécialiste de l’œuvre kierkegaardienne. Sa thèse de doctorat a reçu le prix John Jaffé.