De : PERRIN Jean-François
Collections : Détours littéraires, Littérature
ISBN : 978-2-84174-272-5
Année : 2002
Nombre de pages : 408
Prix : 29 €

Cet ouvrage est né d’un constat : la disproportion entre l’importante production du conte merveilleux au XVIIIe siècle et le nombre relativement modéré des analyses critiques qu’elle a suscité. Les recherches menées ont non seulement confirmé l’hypothèse de départ – celle du caractère expérimental du conte -, mais elles ont aussi tracé les grandes lignes de la poétique du genre, tout en mettant au jour ce que révèle sur les mentalités d’une époque, l’emploi de certains motifs récurrents. Les relations auteur/lecteur se transforment : la confiance et la connivence laissent place au doute et à la méfiance. Avec le conte merveilleux, le dix-huitième siècle a fait entrer la littérature dans l’ère du soupçon.

Sous la direction de Jean-François Perrin et Régine Jomand-Baudry, ils sont professeurs à l’université Stendhal de Grenoble.
Auteurs :
C. Bahier-Porte, J. Boch, H. Coulet, C. Debru, N. Decourt, A. Defrance, A. Gaillard, J. Herman, P. Hourcade, C. Labrosse, E. Lemirre, F. P. A. Madonia, J. Mainil, S. Marzo, A. Montandon, S. Orsini, J.-F. Perrin, C. Ramirez, C. Ramond, A. Rivara, R. Robert, J.-C. Sermain, J. Sgard, P. Stewart, A. Troev, T. Viart.