De : MIQUEL Paul-Antoine
Collections : Philosophie, Philosophie en cours
ISBN : 978-2-84174-593-5
Année : 2011
Nombre de pages : 166
Prix : 20 €

Dans son célèbre ouvrage de 1970, François Jacob assurait à son lecteur « qu’on n’interroge plus la vie dans les laboratoires ». Il tentait en même temps pourtant d’y fonder les principes d’une « connaissance du vivant », enfermant ainsi la réflexion philosophique dans un cercle inextricable: comment donc s’y prendre pour caractériser la différence entre le vivant et le non vivant, sans avoir recours à la vie?

Dans le prolongement de la réflexion que je mène depuis quelques années, ce livre tente de lever ce paradoxe en défendant les principes d’une « approche physique étendue » du vital qui rejette pourtant toute forme de métaphysique physicaliste, celle qui nous laisse croire qu’on peut tirer de la science ces deux affirmations ahurissantes: « le monde physique est complet » et « il est clôturé causalement ».

Paul-Antoine Miquel enseigne la philosophie à l’université de Nice. Il est également membre du laboratoire Ceperc (UMR CNRS 6059) à l’université de Provence.
Ses derniers ouvrages publiés sont: « Qu’est-ce que la vie » (Vrin, 2007); « Bergson ou l’imagination métaphysique » (Kimé, 2007); « Biologie du XXe Siècle. Evolution des concepts fondateurs » (de Boeck, 2008).