De : DAVIE Neil
Collections : Autres collections, Société
ISBN : 2-84174-323-3
Année : 2004
Nombre de pages : 250
Prix : 25 €

Dès le XIXe siècle, les chercheurs ont rêvé de repérer scientifiquement les criminels, de définir la criminalité et ses causes. Leur problématique reste d’actualité : quels sont les visages de la criminalité ? Le débat sur les causes de la criminalité qui fit rage de 1860 à 1914 en Grande-Bretagne, fut à l’origine d’une nouvelle science, la Criminologie. Les criminologues, issus pour l’essentiel des milieux médicaux (médecins, psychiatres) et administratifs (responsables du régime pénitentiaire de Sa Majesté) se démarquaient des écoles continentales et déclaraient rejeter les théories grandioses de l’Italien Cesare Lombroso et son célèbre « criminel-né ». Ils souhaitaient se concentrer sur les aspects concrets de la criminalité, étudier le déviant dans son individualité, avec sa propre histoire, et ses tares psychiatriques cliniquement observables.

A PROPOS DE L’AUTEUR :
Neil Davie est maître de conférences à l’université Paris 7 – Denis Diderot où il enseigne la civilisation britannique. Docteur en sociologie de l’université d’Oxford, il a publié de nombreux articles sur l’histoire sociale, notamment sur la criminalité et la criminologie en Grande-Bretagne aux XIXe et XXe siècles.