De : MONNIER Raymonde
Collections : Histoire, Le sens de l’histoire
ISBN : 978-2-908212-81-1
Année : 1994
Nombre de pages : 288
Prix : 29 €

A partir de l’étude des pratiques culturelles, des prises de parole et des textes, ce livre traite du mouvement républicain radical à Paris à l’époque révolutionnaire, dans la perspective de la formation de l’opinion et de l’élargissement puis de la contraction de l’espace public démocratique à Paris, du début de la Révolution à la fin du Directoire. Le retour au politique qui a marqué l’historiographie de la période dans les années 1980 n’a pas manqué de suggérer des pistes de recherches et une lecture renouvelée sur un chantier qui passe à tort pour avoir été déjà bien exploré. A la charnière entre histoire sociale, histoire politique, et histoire culturelle, entre interprétation historique globale et étude de cas, les thèmes abordés contribuent à une mise en perspective qui intègre les rôles individuels dans les élans collectifs, pour rendre compte du champ des structures complexes du Paris révolutionnaire dans son versant radical, du centre aux faubourgs et à la périphérie.

Historienne au CNRS, Raymonde Monnier collabore à l’Institut d’Histoire de la Révolution française, à la publication du grand corpus des Archives Parlementaires. Elle a publié de nombreux travaux sur Paris et sur le mouvement démocratique.