De : STEINMETZ Rudy
Collections : Philosophie, Philosophie en cours
ISBN : 978-2-84174-564-7
Année : 2011
Nombre de pages : 224
Prix : 23 €

Les pages que Husserl a consacrées à l’art et à la conscience esthétique sont rares et éparses. Il n’en reste pas moins que la théorie qui y voit le jour fait preuve d’une grande systématicité. L’œuvre d’art, comme elle le sera plus tard chez Sartre, y est invariablement désignée au titre d’objet irréel. Non qu’elle ne possède une effectivité matérielle qui en assure la présence dans le champ de la perception et en constitue le soubassement physique, mais, bien plutôt, qu’elle soit illocalisable dans ce champ et irréductible à ce soubassement. La raison en étant que l’objet d’art est un objet imaginaire qui ne trouve dans la réalité dont il est fait que le moyen de s’y objectiver et non celui de s’y individualiser. Son irréalité, il la reçoit du regard « désintéressé », au sens kantien du terme, qu’il appelle, de la visée intentionnelle particulière qui lui donne d’apparaître en tant que « néant » ou « rien », comme se plaît à le répéter Husserl. C’est à retracer la genèse de cette conception dématérialisée de l’œuvre artistique et du type de conscience qui l’appréhende que s’attache ce livre, non moins qu’à en cerner les enjeux théoriques. Deux voies d’investigation ont été privilégiées à cet égard. L’une, interne, s’efforce d’en dégager la provenance et d’en saisir le statut au sein même de la phénoménologie husserlienne. L’autre, externe, la confronte à des théories esthétiques rivales et à la production artistique dont elle a à rendre compte afin, par contraste, d’en faire jaillir et d’en apprécier la véritable portée heuristique. Le résultat est que les catégories conceptuelles élaborées par Husserl pour fonder son approche du phénomène de l’art et de l’intention qui en prend acte s’avèrent, en définitive, sujettes à la critique.

Rudy Steinmetz enseigne l’esthétique et la philosophie de l’art à l’Université de Liège. Il est secrétaire du Groupe de recherches « Esthétique et philosophie de l’art » du F.N.R.S. Il a publié Les styles de Derrida (Bruxelles, De Boeck, coll. Le point philosophique, 1994) et est co-auteur de Esthétique et philosophie de l’art. Repères historiques et thématiques (Bruxelles, De Boeck, coll. Le point philosophique, 2002).