De : THEVENIN Nicole-Edith
Collections : Philosophie, Philosophie, épistémologie
ISBN : 978-2-908212-08-0
Année : 1991
Nombre de pages : 228
Prix : 20 €

Repenser l’idée de la critique et la notion dialectique, ainsi que la place du sujet dans l’élaboration théorique, c’est ce que tente de faire « l’inconnu devant soi », en réexaminant les liens qui se tissent entre philosophie, sciences, et politique. L’auteur part d’une analyse des conceptions philosophiques et épistémologiques de Karl Popper. Le livre suit le travail du négatif dans la conception du rationalisme critique et de la théorie critique, en revitalisant la bataille que l’un et l’autre mènent contre le néo-positivisme. C’est pour l’auteur l’occasion de discuter de la crise idéologique que traverse la théorie, en renouant le dialogue avec des auteurs négligés tels que Hegel, Freud, Marx, Althusser, Lacan, Adorno… La question de l’ »angoisse du théoricien moderne » est au centre de ce cheminement.

Philosophe et psychanalyste, Nicole-Edith Thévenin enseigne à l’université de Paris VIII. Elle est l’auteur de « Révisionnisme et philosophie de l’aliénation », Paris, Christian Bourgois, 1977, et de nombreux articles. Elle est membre du comité de rédaction de Futur Antérieur.