De :
Collections : Revues, Témoigner. Entre histoire et mémoire
ISBN : 978-2-84174-488-6
Année : 2009
Nombre de pages : 280
Prix : 15 €

Ce dossier intitulé « Les crimes et génocides nazis à l’écran » répond à plusieurs attentes. Il s’agit de faire le point sur une iconographie qui a amplement influencé les représentations de la seconde moitié du XXe siècle, faisant du motif concentrationnaire au cinéma, dans la photographie, dans l’art, un genre en soi. Les images des camps nazis, filmées à la fin de la guerre par les troupes alliées qui ont découvert les structures concentrationnaires, ont en effet joué un rôle écrasant dans l’imaginaire des années qui ont suivi. Pour certains, elles ont même fondé la modernité du cinéma. On en trouve des traces dans le film documentaire et le film romanesque, dans les films d’avant-garde et dans le cinéma populaire, dans toutes sortes de productions visuelles venues de tous horizons. On pourrait même considérer que le cinéma des quarante dernières années a impulsé plus qu’il ne l’a accompagnée l’institutionnalisation de la Shoah. Comment analyser cette insistante pénétration ?