De : QUINIOU Yvon
Collections : Autres collections, Vues critiques
ISBN : 978-2-908212-60-9
Année : 1993
Nombre de pages : 340
Prix : 26 €

Ce livre surprendra : privilégiant la composante matérialiste de son œuvre, il considère Nietzsche comme un penseur matérialiste de la morale et prouve que l’on ne saurait en toute rigueur se situer « par-delà le bien et le mal ». Partagé entre le souci d’expliquer la morale par la vie et celui de la critiquer au nom de cette même vie érigée alors en valeur, Nietzche lui-même n’a pu se défaire du langage moral et de ses catégories et mener jusqu’au bout son projet immoraliste. L’auteur montre que cette difficulté est au cœur de la réflexion contemporaine confrontée à la fois à l’impossibilité théorique de la morale et à l’impossibilité pratique de la dépasser.

Yvon Quiniou collabore à de nombreuses revues, et a contribué à divers ouvrages. Il est l’auteur de Problèmes du matérialisme, Méridien-Klincksieck, 1987.