De : MARMASSE Gilles
Collections : Logique hegelienne, Philosophie
ISBN : 978-2-84174-465-7
Année : 2008
Nombre de pages : 504
Prix : 35 €

L’ouvrage examine trois problématiques centrales de la philosophie hégélienne : comment définir la nature et l’esprit et comment ces deux notions s’articulent-elles ? Comment la pensée – qu’elle soit naïve, savante ou philosophique – se rapporte-t-elle à son objet ? Dans quelle mesure le conflit du rationnel et de l’irrationnel peut-il être considéré comme le moteur de tout devenir ? L’étude repose sur une analyse globale de l’organisation et du fonctionnement de la pensée hégélienne de la pleine maturité, et propose une série d’hypothèses sur la visée et le principe de légitimation du discours « spéculatif ». Elle accorde une large place au concept d’Aufhebung, à la pensée de l’altérité, et à la discussion menée par Hegel avec l’idée de finalisme. En outre, en insistant sur le thème de l’auto-manifestation du vrai et sur le statut du donné « immédiat » comme assise de tout processus et de tout agir, elle réévalue l’inscription de la pensée hégélienne dans l’héritage kantien et post-kantien.

Gilles Marmasse est Maître de conférences à l’Université Paris IV-Sorbonne