De : CLAVARON Yves
Collections : Détours littéraires, Littérature
ISBN : 978-2-84174-694-1
Année : 2015
Nombre de pages : 176
Prix : 22 €

D’origine anglo-saxonne, les postcolonial studies ou études postcoloniales ont longtemps eu mauvaise presse en France, mais, depuis les années 2000, elles ont désormais acquis droit de cité, même si leur acclimatation relative s’est faite après de vifs débats dans le monde intellectuel et politique français. Les études postcoloniales constituent un ensemble théorique issu des sciences humaines et sociales qui scrute les dispositifs du savoir et la cartographie des pouvoirs dans un contexte mondial encore marqué par l’hégémonie occidentale plus d’un demi-siècle après la fin des Empires. Hybrides et transdisciplinaires, elles n’offrent pas un système théorique unifié, mais fournissent des instruments d’analyse qui ont en commun de renverser les perspectives et d’offrir un regard différent sur les relations internationales.
Au-delà des polémiques suscitées par l’introduction de penseurs comme Edward Said, Gayatri Chakravorty Spivak et Homi Bhabha – la sainte trinité postcoloniale – dans le paysage intellectuel français, l’ouvrage se propose de donner un aperçu synthétique du contexte d’émergence des théories postcoloniales, de leurs emprunts et leurs apports à la littérature et aux sciences humaines et sociales ainsi que des modalités de leur réception dans le monde français et francophone.

Yves Clavaron est professeur de littérature générale et comparée à l’Université Jean Monnet de Saint-Étienne. Ses travaux portent sur les études postcoloniales (Edward Said. L’Intifada de la culture, Kimé, 2013), l’écocritique et l’histoire littéraire atlantique.