De : HEIMONET Jean-Michel
Collections : Philosophie, Philosophie, épistémologie
ISBN : 978-2-908212-58-7
Année : 1993
Nombre de pages : 400
Prix : 33,50 €

Cet essai trace le paradigme de L’esprit moderne depuis ses origines dans le premier romantisme et l’idéalisme allemand (Schlegel, Novalis, Fichte, Schelling) jusqu’à ses formes actuelles chez Bataille, Blanchot, Barthes ou Derrida. Basé sur une réflexion sur les rapports entre discours et violence, l’ouvrage montre qu’au cours des deux derniers siècles, l’écriture moderne a joué dans les sociétés laïques un double rôle sacralisateur et cathartique. La spécificité de ce que l’on a appelé  » modernité  » apparaît ainsi dans le va-et-vient et l’interdépendance qui s’établissent entre trois pôles : religion, morale, et discours critique.

Jean-Michel Heimonet est professeur à l’université catholique de Washington.