La sémiotique et son autre

Availability: In stock

Prix : 45.00

Quantity :
Catégories : ,
Produit ISBN :
Produit Nombre de pages :
Produit Auteur : ,
Produit Année :

Prix : 45.00

Dans le prolongement de La Sémiotique en interface (Kimé, 2018), cet ouvrage se propose de faire dialoguer la sémiotique et d’autres domaines de recherche, avec une volonté accrue de mettre en avant la vie et les pratiques, voire l’empirie, à travers un grand nombre de terrains variés : les artefacts culturels, la lecture littéraire, l’image, le numérique, l’expertise financière, l’espace urbain, la santé, la psyché, etc.
Une quarantaine de chercheurs réputés, issus d’une douzaine de pays, nous donnent concrètement à voir à quel point ces interactions sont fécondes, sinon inéluctables : la sémiotique est susceptible de fournir à ses consœurs une rigueur méthodologique inédite, leur permettant d’affiner leurs concepts, de modéliser autrement leurs objets ou d’y découvrir des clartés insoupçonnées ; en retour, les autres secteurs s’avèrent une chance pour la sémiotique, car ils lui offrent l’opportunité de faire son autocritique, de réviser ses fondamentaux, d’interroger son champ de pertinence.
En outre, ce livre montre que, si une synergie disciplinaire est requise pour affronter le monde complexe et mouvant dans lequel nous vivons, le rôle de médiateur pourrait être dévolu à la sémiotique, dans la mesure où elle semble être la mieux armée pour croiser et fédérer les points de vue de différentes disciplines. Somme toute, ce volume convie les chercheurs de tout domaine à se projeter hors de soi et à se doter de la lucidité nécessaire pour relever les grands défis actuels de l’homme et de la société.

Amir Biglari est chercheur associé à l’équipe d’accueil « Sens, Texte, Informatique, Histoire » de Sorbonne Université. Il a dirigé, entre autres, Entretiens sémiotiques (Lambert-Lucas, 2014), Valeurs. Aux fondements de la sémiotique (L’Harmattan, 2015) et La Sémiotique en interface (Kimé, 2018).

Loading...