Parures d’Eros. Traité du superficiel

Availability: In stock

Prix : 15.00

Quantity :
Catégorie :
Année :
Nombre de pages :

Prix : 15.00

Ce livre témoigne en faveur de la légèreté, de la gloire irradiante des ap-parences. Il longe, avec célérité, les mouvements les plus subtils de nos parures, retrouvant l’âme des êtres à la frontière de leurs trafics, de leurs contacts épidermiques. L’érotisme n’est, du reste, rien d’autre que ce mouvement extraverti du corps au travers de ses multiples superficies. Le vêtement, la fourrure, le travestissement, le fard, le tatouage n’ont rien de commun avec la honte, avec la nécessité de se cacher, d’enfouir le noyau sous la protection d’une écorce. Etre superficiel, consiste bien mieux à s’empreindre d’une aura nouée d’effleurements, d’exhibitions allusives, d’indices ou de signes dis-crets par lesquels le corps s’expose à une impossible nudité

Jean-Clet Martin, Directeur de pro-gramme au Collège international de Philosophie, auteur notamment de Deleuze, Payot, 1993, Van Gogh, Les Empêcheurs de penser en rond, 1998.

Loading...