De : MONNOYEUR Françoise
Collections : Philosophie, Philosophie, épistémologie
ISBN : 978-2-84174-477-0
Année : 2009
Nombre de pages : 292
Prix : 26 €

Si la science et la religion tentent de répondre à la question de l’origine de la vie, ni l’une ni l’autre ne s’interrogent vraiment sur sa nature. Certes, la vie est bien cet ensemble de mécanismes étudiés par les biologistes mais c’est aussi et avant tout un phénomène à part entière. Les sciences biologiques expliquent la vie en se référant à la théorie de l’évolution, à l’ADN et au rôle des protéines mais restent à l’extérieur de la vie proprement dite. La vie ne se réduit donc ni à l’objet décrit par les biologistes ni à l’esprit invoqué par les religieux.
Découvrir le phénomène vital, c’est comprendre comment l’externe s’articule à l’interne, le corps à l’âme, le biologique au psychique, le conscient à l’inconscient. Ce livre retrace les moments du nœud vital en prenant appui sur les sciences biologiques mais aussi sur celles de la conscience telles que la philosophie, la psychanalyse ou la phénoménologie, et révèle ainsi ce que l’on a coutume d’appeler la complexité de la vie.

François Gros, biologiste. Académie des Sciences, Paris
Françoise Monnoyeur. Enseignante Philosophie, St. John’s College, MD, USA
Luc Brisson : Maître de recherches, CNRS. Philosophie Grecque
Annie Bitbol-Hespéries. Enseignante-chercheur Philosophie. Paris Sorbonne.
Jean Gayon: Professeur Philosophie, Paris I, Panthéon-Sorbonne.
Bertrand Quentin: Professeur de Philosophie, préparation aux Grandes Ecoles.
Michel Bitbol: Chercheur CNRS. CREA. Philosophie et biologie
Thomas Steinbuch: Enseigne la Rhétorique, Rio Rancho High School, NM, USA
Axel Kahn: biologiste.
Henri Atlan: biologiste.
Daniel Sibony: psychanalyste
Bertrand Jordan: biologiste, Marseille-Génopole
Renaud Barbaras: Professeur de Philosophie, Paris I. Panthéon-Sorbonne