De : BELISSA Marc
Collections : Histoire, Le sens de l’histoire
ISBN : 978-2-84174-383-7
Année : 2006
Nombre de pages : 470
Prix : 40 €

Une partie des contemporains de la Révolution française ont eu conscience qu’ils vivaient une période de bouleversement de l’ordre international et qu’à l’Europe de l’Ancien Régime, dominée par les rois était en train de se substituer une nouvelle société inter-nationale. Des traités de Bâle (1795) à celui d’Amiens (1802), les acteurs et commentateurs politiques en France, en Angleterre, en Allemagne et en Italie s’interrogent sur l’avenir de l’Europe. Des contre-révolutionnaires aux néo-jacobins, les mêmes questions se posent : la Révolution française a bouleversé l’ancien ordre des choses, par quoi faut-il le remplacer ? Comment « finir » la Révolution ? Comment stabiliser l’ordre européen ? Cet ouvrage se propose de décrire ce débat et de montrer comment les contemporains ont pensé la transition entre deux ordres internationaux.

Marc BELISSA est maître de conférences habilité en histoire moderne à Paris X Nanterre. Il a participé à de nombreux ouvrages collectifs sur les idées politiques et les relations internationales au XVIIIe siècle et a publié Fraternité Universelle et Intérêt National, 1713-1795. Les cosmopolitiques du droit des gens, Paris, Kimé, 1998, ainsi qu’une nouvelle édition des Principes des Négociations de Mably en 2001.