De : NEGRI Antonio
Collections : Philosophie, Philosophie, épistémologie
ISBN : 978-2-84174-274-1
Année : 1997
Nombre de pages : 144
Prix : 19 €

Dans cet ouvrage, Antonio Negri rassemble des essais spinoziens écrits depuis 1981, année de publication de la première édition de son livre, L’Anomalie sauvage. Il approfondit ici son interprétation du concept de « puissance » de Spinoza, et la confronte aux lectures spinnoziennes de Gilles Deleuze, Alexandre Matheron, Pierre Macherey, Etienne Balibar et autres interprètes contemporains, surtout en s’attardant sur le concept de démocratie. Les recherches de Negri portent essentiellement sur la question du politique chez Spinoza, en l’intégrant principalement dans une dimension critique de la modernité, dans sa genèse et dans sa crise, de Leopardi à Heidegger.

Antonio Negri, autrefois professeur en sciences politiques de l’Université de Padoue, a publié en français : Marx au-delà de Marx, Bourgois, 1979, L’Anomalie sauvage, puissance et pouvoir chez Spinoza, P.U.F., 1982, Italie rouge et noir, Hachette, 1984, Les Nouveaux Espaces de liberté, Bedou, 1986 (avec Félix Guattari), Des Entreprises pas comme les autres, Publisud, 1993. Il enseigne à l’Université de Paris VIII – Saint-Denis, et fait partie du comité de rédaction de la revue Futur Antérieur (Paris, l’Harmattan).