De : JAQUET Chantal
Collections : Philosophie, Philosophie, épistémologie
ISBN : 978-2-84174-071-4
Année : 1997
Nombre de pages : 224
Prix : 22 €

L’homme chez Spinoza est à la fois éternel et de peu de durée. L’esprit peut ainsi concevoir les choses comme actuelles de deux façons : en relation avec un certain temps et un certain lieu , d’une part, sub specie æternitatis, d’autre part. Le système spinoziste qui définit avec tant de précision l’éternité et la durée semble paradoxalement muet sur leur relations. La présente étude tente d’élucider les questions que pose ce problème en se fondant sur un examen du statut ontologique de l’éternité visant à déterminer si elle est une et la même pour l’ensemble de la Nature naturante et naturée ou si elle est, au contraire, multiple et différente pour la substance, les modes infinis et finis. C’est seulement à ce prix qu’il devient possible de comprendre la nature exacte d’une connaissance sub specie æternitatis et d’éclairer les rapports entre temps, durée et éternité.

Ancienne élève de l’E.N.S., agrégée de philosophie et docteur, Chantal Jaquet est maître de conférences à l’Université de Paris I et participe aux recherches du CERPHI (E.N.S. Fontenay-Saint-Cloud).