De : HERRERA Carlos Miguel
Collections : Philosophie, Philosophie politique
ISBN : 978-2-84174-106-0
Année : 1997
Nombre de pages : 336
Prix : 29 €

En France, on connaît surtout Hans Kelsen (Prague, 1881, Berkeley, Californie, 1973) pour ses travaux en théorie du droit. Mais l’œuvre du juriste autrichien dépasse largement la Théorie pure du droit, et sa conception est loin de l’asepsie par laquelle on l’a souvent caricaturée. Au contraire, elle s’inscrit dans une histoire : celle des transformations politiques et sociales qui éclosent dans notre siècle. Ce n’est nullement un hasard s’il pensait que s’était précisément par sa tendance anti-idéologique que la théorie pure du droit se révélait comme une véritable science du droit. En effectuant une reconstruction conceptuelle de la théorie politique de Hans Kelsen, ce livre cherche à déterminer la portée politique du formalisme juridique. L’ouvrage étudie ses confrontations avec les idées politiques et juridiques contemporaines et explore les rapports avec les courants intellectuels et politiques de son temps. La théorie kelsénienne apparaîtra alors sous un jour plus complexe.

Ancien membre de l’Institut universitaire de France, Carlos Miguel Herrera est professeur de droit public à l’Université de Cergy-Pontoise, où il dirige le Centre philosophie juridique et politique.