De :
Collections : Bulletin d’histoire et d’épistémologie des sciences de la vie, Revues
ISBN : 978-2-84174-489-3
Année : 2009
Nombre de pages : 128
Prix : 16 €

La métaphore de la mosaïque en biologie, comme celle de module ou de chimère, est utilisée pour représenter les relations entre un tout et des parties. Quel est le degré d’autonomie des parties, quelles sont leurs similitudes ? S’agit-il d’une décomposition structurale ou fonctionnelle ?
L’usage de la métaphore de la mosaïque recule dans certaines disciplines comme la biochimie et la biologie moléculaire, mais progresse dans d’autres comme la paléontologie et l’écologie. Cette évolution permanente dans l’usage des métaphores est le résultat d’un processus continu d’adaptation entre l’usage des mots et l’évolution des connaissances scientifiques.