La dialectique hégélienne, en tant que négation de la négation, est souvent interprétée comme irrémédiablement téléologique, comme une froide mécanique qui rejette hors du sens toute contingence. Mérite-t-elle pour cela d’être abandonnée ? Si la dialectique est bien ce qui meut tout donné, montrant qu’il ne peut résider en repos en lui-même, abandonner la dialectique revient à se résigner à la factualité et à renoncer à la promesse d’émancipation, de…
ISBN: 978-2-84174-737-5
Année:
Nombre de pages: 146
Collection: Philosophie, Philosophie en cours
Menu