André Tosel (1941- 2017) était un philosophe engagé, qui, durant toute sa vie, a mis sa raison au service d’une pratique de transformation du monde. Spinoziste de la première heure et marxiste critique, il a marqué la pensée politique pendant près d’un demi-siècle et il a été également un remarquable passeur de la philosophie italienne en France, comme en témoignent ses études magistrales sur Vico, Gramsci, Labriola. Tenant lucide d’un…
ISBN: 978-2-84174-927-0
Nombre de pages: 306
Année:
Collection: Philosophie, Philosophie en cours
Au milieu du chemin de la béatitude que trace l’Éthique de Spinoza, la quatrième partie fait figure d’étrange détour. Elle traite de la servitude hu-maine, mais en filigrane, il y est tout autant question de la fortitude, cette force d’âme dont découlent toutes les actions de l’esprit en tant qu’il com-prend. C’est paradoxalement dans la partie consacrée à l’impuissance hu-maine que Spinoza introduit le mo-dèle de l’homme libre, la connais-sance…
ISBN: 978-2-84174-298-9
Année:
Nombre de pages: 190
Collection: Philosophie, épistémologie
Le présent ouvrage se propose de rendre compte de la réception de la pensée baconienne au XVIIe et au XVIIIe siècles, en étudiant notamment l’impact du Novum Organum chez Descartes et Spinoza, en évaluant la dette que les Encyclopédistes confessent à l’endroit du philosophe anglais et en analysant la querelle au sujet de son christianisme, qui éclata à la suite de son rejet des causes finales. En collaboration avec :…
ISBN: 978-2-84174-207-5
Année:
Nombre de pages: 112
Collection: Philosophie, épistémologie
L’homme chez Spinoza est à la fois éternel et de peu de durée. L’esprit peut ainsi concevoir les choses comme actuelles de deux façons : en relation avec un certain temps et un certain lieu , d’une part, sub specie æternitatis, d’autre part. Le système spinoziste qui définit avec tant de précision l’éternité et la durée semble paradoxalement muet sur leur relations. La présente étude tente d’élucider les questions que…
ISBN: 978-2-84174-071-4
Année:
Nombre de pages: 224
Collection: Philosophie, épistémologie
Menu