Divinisé par les Grecs, immortalisé en Occident, Ulysse est pourtant loin d’être un « héros ». Si Dante fait de lui l’homme de la ruse et de la vengeance, il est surtout un errant, qui souffre et qui endure, qui se plaint, et qui pleure, qui fabule et qui ment, qui tombe souvent de sommeil… Il est ce que les Grecs appelaient un mortel. Dès Homère, l’insurpassable grandeur du monde…
ISBN: 978-2-84174-968-3
Nombre de pages: 192
Année:
Collection: Philosophie, Philosophie en cours
Menu