Après le triple anniversaire de la naissance de l’abolitionniste américain Frederick Douglass (1818), de l’abolition en France grâce à Schœlcher (1848) et de la Déclaration universelle des droits de l’Homme (1948) dont l’article 5 proclame l’interdiction de l’esclavage et de la traite des esclaves, et à l’heure où la question des « réparations pour l’esclavage » a été ravivée par le mouvement Black Lives Matter, ce volume collectif propose de croiser sur…
Menu