Hannah Arendt, les juristes et le concept de totalitarisme

Hannah Arendt, les juristes et le concept de totalitarisme

DESCRIPTION

Dès leur parution, en 1951 et jusqu’à nos jours, Les Origines du Totalitarisme de Hannah Arendt s’est imposé comme une référence incontournable. Mais cette œuvre présente une dimension de synthèse des analyses (politique, historique, juridique, sociologique, …) antérieures sur les systèmes totalitaires qui a été souvent ignorée.
Ce livre se propose d’examiner les sources juridiques du modèle totalitaire arendtien. Il montre comment Hannah Arendt utilise aussi bien la théorie du droit d’inspiration critique, élaborée par des juristes en exil en lutte contre le totalitarisme, comme Ernst Fraenkel ou Franz Neumann, que la doctrine juridique dogmatique, développée par des juristes engagés dans les systèmes totalitaires, comme Carl Schmitt ou Theodor Maunz.
Cet examen des références, explicites ou objectives, de Les Origines du Totalitarisme, permet de prendre la mesure de l’apport des juristes à l’élaboration théorique de ce nouveau type de régime. Ce faisant, il interroge le rapport au droit des systèmes totalitaires du XXe siècle.

Docteur du CPJP, CY Cergy Paris Université, Sophie Schulze a étudié auparavant la philosophie à l’Université Marc Bloch de Strasbourg. Elle a publié notamment Nom de pays, Karl (2013). Elle enseigne aujourd’hui la philosophie des relations internationales et le droit international public à Sciences-po Tunis, de l’Université européenne de Tunis.

Collection: Autres collections, Nomos & Normes
Prix : 25.00
ISBN: 978-2-84174-989-8
Nombre de pages: 324
Année:

DERNIERES PARUTIONS

Menu