Immanence et finitude chez Spinoza

Immanence et finitude chez Spinoza

DESCRIPTION

Spinoza use du terme de constitution pour délimiter l’existence par soi antérieure à toute expression intelligible particulière, l’ordre de toutes les intelligibilités possibles. Il indique le sens de ce que l’œuvre maîtresse de Spinoza ne cesse de déployer à la manière d’un programme : la substance est causa sui, cause de soi. Ce qui rend radicale la contribution spinoziste au concept de constitution, c’est que la question des rapports entre immanence et finitude, loin d’être une partie marginale de l’Ethique, en occupe systématiquement le centre.

L’auteur est docteur en philosophie, il enseigne actuellement à l’Université de Méditerranée, il est membre du CERPHI (E.N.S. Fontenay Saint-Cloud).

Collection: Philosophie, épistémologie
Prix : 23.50
ISBN: 978-2-84174-176-1
Année:
Nombre de pages: 240

DERNIERES PARUTIONS

Menu