L’éthique d’Aristote, si elle s’offre comme le premier volet supposé d’une philosophie relative aux affaires humaines, ne semble pas devoir se refermer sur une normativité assignable du juste et du vertueux. Et la phronèsis, invoquée par Aristote, au début du livre VI, comme ce qui devrait lever toutes les obscurités héritées des livres précédents, n’achève pas la détermination des conditions de la vertu ni celles de sa production. Il se…
ISBN: 978-2-84174-679-8
Année:
Nombre de pages: 364
Collection: Philosophie, épistémologie
Menu