Qu’en est-il de la mémoire de la Shoah en République fédérale d’Allemagne ? Le trauma de la défaillance et de la culpabilité des Allemands est-il conciliable avec la commémoration des victimes juives ? Les vecteurs culturels de la mémoire peuvent-ils influencer, voire corriger le repli identitaire du discours familial? Soixante ans après la libération du camps d’Auschwitz, l’essai d’Andréa Lauterwein interroge les conditions de possibilité et l’évolution de la mémoire…
ISBN: 978-2-84174-354-3
Année:
Nombre de pages: 234
Collection: Histoire, Le sens de l’histoire
Menu