Stendhal. Campagne de Russie 1812.

Le Blanc, le Gris et le Rouge

Stendhal. Campagne de Russie 1812.

Le Blanc, le Gris et le Rouge

DESCRIPTION

Aimer l’œuvre de Stendhal, c’est aimer les couleurs de ses titres. Infidèle, j’ai choisi non une dyade, mais une triade : le Blanc, le Gris et le Rouge. Le blanc de la neige, de la fumée des canons et de la mort ; le gris de la redingote napoléonienne, des uniformes, de la période-retour des rois, retour des prêtres, retour des nobles ; le rouge enfin, purpurin, écarlate et incarnat, du sang des hommes, des uniformes et des visages. Quand l’époque napoléonienne finit commence le crépuscule du romantisme. Voici, lecteur bienveillant, peut-être aussi auditeur de Mozart, Cimarosa et Tchaïkovsky, l’une des sources – quelque part entre le Niemen, la Moscova et la Bérézina – du romantisme français.

Nicolas Boussard enseigne la philosophie à l’Université de Tours, il travaille actuellement sur la philosophie politique de Stendhal.

Collection: Détours littéraires, Littérature
Prix : 19.00
ISBN: 978-2-84174-094-3
Année:
Nombre de pages: 154

DERNIERES PARUTIONS

Menu